mairie de cravanche.fr
Fil d'Ariane >> Accueil/Les pages/Associations/Karaté Shotokan Cravanchois
Mairie de Cravanche, 2 rue Pierre et Marie Curie, 90300 CRAVANCHE, Télephone: 03 84 26 07 10, Fax : 03 84 26 60 41

Karaté Shotokan Cravanchois

09/03/2012 - Lu 7572 fois
Contacts, horaires des entraînements. Club affilié à la Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires
Président: Patrick BOBET, tél 03 84 23 18 23 ou 06 66 76 41 49

Président: Patrick BOBET, tél 03 84 23 18 23 ou 06 66 76 41 49

 

Cours compétiteurs :

mardi et jeudi de 17 h à 18 h 15 et samedi de 15 h à 17 h

Cours enfants :

samedi de 14 h à 15 h

Cours tous grades :

mardi et jeudi de 18 h 30 à 20 h

Cours spécifiques marron et noire:

mardi de 20 h à 20 h 30

et nouveau dans notre club cours spécifiques plus de 50 ans:

Entraînements adaptés pour les seniors

17h00 à 18h00 le samedi

 

Le site du Karaté Cravanche, cliquez ICI

 

Le karaté shotokan cravanchois fut créé le 25 janvier 1993 sous le nom de karaté shotokan belfortain avec un groupe de 10 licenciés. En septembre 1998 le club fut contraint de se délocaliser et trouva refuge dans la commune de CRAVANCHE dans un cadre agréable et une ambiance familiale où il connu une expansion et passa à 45 licenciés.

Depuis il ne cesse de grandir et compte à ce jour 80 personnes dont un groupe de 22 compétiteurs, 1 professeur ceinture noire 5ème DAN, 2 ceintures noires 3ème DAN, 2 ceintures noires 2ème DAN, 1ceinture noire 1er DAN et 1 juge national kata.

Club affilié à la FFKAMA (Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires)sous le n°0900011.

 

Un peu d'histoire pour situer les fondements du karaté ''SHOTOKAN'' :

Le Karaté est le plus ancien des arts martiaux et cette discipline, création des bases ‘Corps-Esprit’, fut introduite en Chine, par un moine indien. Plusieurs adeptes de cet enseignement partirent pour l'île d'Okinawa (archipel japonais) où les entraînements réputés secrets auxquels ils se livrèrent, ont transformé peu à peu le ''Karaté chinois'' en ''Okinawa-Té'' qui se révéla plus efficace, plus élaboré en tant que self-défense.

Quelques siècles passèrent, cette dernière forme ''Okinawa-Té'' progressait, quand, en 1922 un karatéka de l'époque du nom de Gichin FUNAKOSHI vint au Japon pour y enseigner et entamera, avec l'aide de son fils Yoshitaka, une lente transformation de l'art traditionnel.

Ce fut l'avènement de la définition : SHOTOKAN RYU (création de nouveaux katas, changement des noms originels des katas en termes japonais).

SHO : Arbre (pin du Japon) : idée de force au sol, de stabilité.

TO : Océan : idée de mouvements rapides animés d'une grande énergie.

KAN : Maison ou dojo : lieu où l'on pratique.

RYU : Ecole de Karaté.